Victime du harcèlement scolaire en Belgique Laura 12 ans s’est éteinte…

Laura 12 ans, cette jolie jeune fille ne supportait plus le harcèlement.

Une jeune fille de 12 ans, originaire de Durbuy en Belgique, s’est suicidée le 3 décembre 2015. Laura a mis fin à sa vie dans sa chambre, seule sans voir un dernier visage. Dans une lettre adressée à ses parents, elle explique avoir été victime de harcèlement scolaire sur Facebook. La jeune Laura n’aurait pas supporté une trahison d’amitié, qui l’a amenée à être harcelée sur Facebook et par messages. « Un harcèlement d’une seule personne, qui a abouti à un drame. Ne sachant pas quoi faire, elle a choisi de ne plus vivre », explique sa mère, à qui Laura a laissé les codes d’accès à son profil Facebook.
J’alerte tiens à vous expliquer que le suicide est bien souvent une décision qui se produit sur une pulsion. Il suffit d’être envahi par une immense tristesse et en quelques secondes le drame se produit ! ( Votre cerveau n’est plus en mesure de réfléchir de manière rationnelle).
Si un jour cette pulsion vous traverse l’esprit, pensez à l’avenir, à des choses agréables qui se produiront dans votre vie future. Vous allez être une maman, un papa, vivre des choses merveilleuses avec vos enfants. Votre expérience, va vous permettre de les protéger.
Ne laissez pas les harceleurs gagner. Dénoncez les !

Le Harcèlement l’a tué !
Dénoncer le harcèlement sur Facebook en Belgique.


Qui pense à vous ? Vos parents, frères et sœurs, grand-parents, oncles, tantes, cousin(e)s, ami(e), une personne de votre école comme un éducateur, un prof avec qui vous vous sentez à l’aise….Même si vous avez honte, que vous êtes en pleure, il faut les alerter !
Ne croyez pas, que toutes ces personnes ne vous aime pas, ils ne sont tout simplement pas au courant de ce que vous vivez réellement. Il faut insister !
Gardez cela à l’esprit, même si vous ne croyez plus en rien au moment de votre pulsion.
La mort d’un enfant met dans la douleur les parents, frères et sœurs à vie.
Pensez-y, et surtout chasser cette pulsion en pensant à l’avenir 😉
La personne qui vous a harcelée, elle, continuera sa vie et ne vivra pas la douleur et la tristesse que vos proches vivront. Ce n’est pas juste !


NE VOUS PUNISSEZ PAS ! Au contraire, décidez de faire punir les harceleurs.
Soyez maitre de votre corps et de votre esprit, les harceleurs sont des parasites qu’il faut chasser de votre esprit. Comment ? En les dénonçant.
Ils vous menacent ? Nous allons les faire taire
. Mais pour cela, il faut en parler et établir un plan d’action contre eux, avec l’aide d’adultes et la justice.
J’alerte vous aidera dans ce plan d’action.

Notre conseil, si cette idée vous traverse l’esprit, n’ayez pas peur ni honte d’en parler, le jour comme la nuit, des proches sauront vous écouter et trouver des solutions pour vous aider.
Vous pouvez nous écrire un message avec tout ce que vous ressentez, vider votre esprit en écrivant, soulagez vous par écrit.
Nous vous lirons et vous répondrons, si vous le désirez.
contact@alerte-harcelement.be

Publicités

Jonathan a tenté de s’immoler

jonathan-victime-de-harcelement-scolaire-belgique-france-j'alerte

Jonathan victime du harcèlement scolaire, il vit !  Son histoire, il l’a raconte.

Jonathan a été harcelé et racketté à l’école entre 10 et 16 ans et n’a jamais parlé de son calvaire à ses parents. Un jour, un épisode de racket beaucoup plus horrible que les autres l’a poussé à faire une tentative de suicide. Il s’est alors acheté une bouteille d’alcool à brûler et a tenté de s’immoler par le feu. Dans cet extrait du documentaire « Souffre-douleurs, ils se manifestent », de l’émission Infrarouge, diffusé sur France 2, Jonathan témoigne et délivre un message à toutes les victimes de harcèlement scolaire : Il ne faut pas avoir honte. Ce n’est pas quelque chose de normal. Il faut le dire.

Retrouvez son témoignage poignant dans cette vidéo:
http://www.youtube.com/watch?v=UjIENkcaH4U