Plainte harcèlement scolaire en Belgique

Comment déposer une plainte contre le harcèlement scolaire en Belgique:

Plusieurs solutions sont possibles.
En vous rendant directement au commissariat de police de votre commune.
En envoyant un courrier recommandé à la direction de l’établissement scolaire.
Ou en envoyant une première alerte via notre site, nous garantissons l’anonymat de toute personne souhaitant dénoncer le harcèlement scolaire. Contactez nous ici


L’anonymat permet de faire savoir à la direction de l’établissement scolaire qu’un élève est victime de harcèlement ou d’humiliations de la part d’un ou plusieurs élèves.
Automatiquement, la direction, prendra au sérieux notre alerte et mettra tous les moyens en œuvre pour faire stopper les faits qui lui seront communiqués.

Par la suite, vous pouvez choisir de garder l’anonymat ou de vouloir en parler physiquement avec la direction de votre établissement scolaire.
Nous vous aiderons dans cette démarche, pour s’assurer que vous ne subissez aucune pression, que la personne de votre établissement soit sensibilisée et vous soutienne totalement, si les faits sont avérés.
Il existe aussi un référent J’alerte dans certaines écoles avec qui tu peux communiquer.

C’est en sensibilisant et en alertant la direction, que celle-ci pourra préparer
« le terrain » et vous aider de manière concrète. J’alerte restera l’intermédiaire entre vous et l’établissement scolaire pour trouver la meilleure des solutions ayant pour finalité de stopper le ou les harceleurs.

Bien souvent, le dialogue permet de résoudre la majorité des problèmes en société et à l’école.

Les victimes de harcèlement scolaire doivent savoir que des gens sont là pour les aider !
Trop souvent , les rires, manque de réactions de la part d’autres élèves, témoins… font que la victime se sent terriblement abandonnée. Pourtant, oser en parler permet très souvent de résoudre la situation, et ce qui riaient avant, deviennent des ami(e)s, car ils ont été eux aussi sensibilisé.
La vie veut que ceux qui jouent les durs, les bourreaux, finissent souvent dans l’oubli, pendant que les autres continuent leur bout de chemin.
Seul et sans les rires, ces « durs, bourreaux… » n’existent plus. Ils deviennent insignifiants.

Harcèlement scolaire en Belgique loi, alerte harcèlement Belgique